formation apiculture essaim écologie
Bourgogne du Sud
Page d'accueilPlan du site
 

Partager la Culture respectueuse de la Nature... et des Etres humains

Ces dix dernières années, d'aspiration à un mieux être, l'écologie est devenue un enjeux majeur de notre société 

Des informations, des formations pour mieux être avec la nature

Des idées de cadeaux écologiques, originales et engagées

 
Auto-construction, aménagement et personnalisation de ses ruches

Samedi 6 et dimanche 7 mars 2021 (Arrivée le vendredi soir)

Colonies Dadant sorties d'hivernage

Ruche Warré peuplée - Essaim Warré de saison - - Essaim Dadant de saison
 
Auto-construction, aménagement et personnalisation de ses ruches
avec Hébergement et repas Ecolieu O Saveurs de L’Instant 71500 Saint-Usuge (Arrivée le vendredi soir)

Repoussé à une date non encore déterminée!...

Ruche Warré peuplée - Essaim Warré de saison - Colonie Dadant sortie d'hivernage - Essaim Dadant de saison
 
Préparez la saison 2021

vign_DSC06229

vign_DSC06230

vign_DSC01043-r

vign_DSC03254-r

vign_DSC06227

vign_DSC05603
Initiation à l'apiculture Bio par la pratique
abeilles

"Les abeilles sont fascinantes et très attachantes"
Installer une ruche permet d'améliorer la pollinisation, de récolter du bon miel et d'agir concrètement en faveur de l'écologie.


week-end Initiation à l'apiculture Bio par la pratique

Lundi et mardi 12 et 13 avril 2021  à l'écolieu O Saveur de l'Instant 71500 Saint Usuge

Lundi et mardi 17 et 18 mai 2021 71240 Sennecey-le-Grand

Samedi et dimanche 24 et 26 juin 2021  à l'écolieu O Saveur de l'Instant 71500 Saint Usuge

Jeudi et vendredi 8 et 9 juillet 2021 71240 Sennecey-le-Grand

Thèmes abordés : connaissance de la colonie d’abeilles et de son fonctionnement, les principes de base de l’apiculture bio, caractéristiques de la ruche Warré, principales interventions au rucher. Mise en pratique : découverte des abeilles, observations et ouverture d'une ruche, découverte de la flore mellifère.

Mode de participation : Réservation: 0687149066
180 € pour le week-end 
260 € pour un couple (Possibilité de paiement en deux fois 

Repas tiré du sac à Sennecey-le-Grand
A l'écolieu O Saveur de l'instant: Hébergement  et repas ( à payer séparément ) Arrivée la veille au soir

Si vous ne pouvez pas disposer d'une tenue d'apiculture, nous en mettons à disposition quelques tenues.

Réservez dés maintenant, les places sont limitées.

 
Témoignage de stagiaires

 « A propos, merci pour celui de ce we, didactique, organisé et précis. » Philippe.

« J'ai énormément apprécié cette formation » Grégory

«Nous avons été contents du stage et de ce cours particulier où nous avons pu aborder nos diverses questions. » Flavie Gérard et Nicolas Proux

« Merci pour le stage passionnant. Voici quelques photos prises vendredi » Jeannine Pelletier

 
Compétitivité supposée entre abeilles mellifères et abeilles sauvages
Dorloteurs d'abeilles

Cette supposition, assez bien ancrée dans les esprits humains, a pour origine le biais culturel de projection de notre infâme éthique de la compétition sur les autres populations d'êtres vivants...

Les abeilles dites "solitaires" et dites "sociales" (il y a toute une gradation de comportements pseudo-sociaux dans certaines espèces entre les deux comportements) se sont, bien évidemment, développés conjointement avec des capacités et stratégies complémentaires. Il suffit de se pencher sur la diversité de leurs aptitudes pour le comprendre. Par exemple, une comparaison de comportements de butinage des différents pollinisateurs permet d'invalider cette hypothèse. Dans mon verger, où il y a quantité de colonies d'abeilles, les bourdons - Bombus - pullulent parce que je préserve leurs habitats et que surtout, ils sont sur les ressources bien avant les abeilles, car ils butinent à des températures beaucoup plus basses. Je n'ai pas encore entendu les abeilles mellifères se plaindre de la "concurrence", somme toute "déloyale", de ces bourdons... Mais, je n'ai peut-être pas assez tendu l’oreille… ;-))

 On peut aussi comparer les cycles de reproduction des insectes pollinisateurs qui sont très souvent bien décalés !

La cause de la tragédie commune à ses espèces, n’est pas du tout au niveau de leur supposée compétition, mais bien sûr, la destruction des ressources et des habitats. Et, là, c'est l’espèce humaine qui a les choses en main, qui contrôle, ravage ou restaure intelligemment.  Un apiculteur qui pose des ruches dans un territoire où les abeilles risquent de manquer de ressources, est un inconséquent. Je sais, il y en a beaucoup... C'est pourquoi, j'ai accepté d'écrire un énième livre pour l’apiculture : pour préciser les choses de ce point de vue, notamment.

 

Pour finir, il existe des études internationales, sur le sujet des interactions - leurs bénéfices et leurs risques - entre abeilles mellifères et autres pollinisateurs. C'est dommage de ne pas regarder de ce côté-là avant de poser des principes de départ délirants. Les études sur les pollinisateurs sont nécessaires ; des études de terrain avec un vrai regard naturaliste, empathique avec la vraie réalité des interactions entre espèces.

Nos points de vue de départ biaisés par notre culture sont trop éloignés des « logiques » du vivant qui sont beaucoup plus "participantes", même plus coopératives, qu'on ne le croit...  Devinez les conclusions de ces études ? Il n'y a pas de "concurrence", à la manière dont on l'entend. Rien n'est univoque dans la nature...

 Exemple d’interactions positives :Certaines espèces de pollinisateurs sauvages savent décrypter le "langage" des abeilles mellifères ; ce qui leur permet de connaitre où se trouve des ressources, sans avoir à prospecter elles-mêmes ; ou d'être averties de la présence des prédateurs... (C'est fou comme notre manque d'imagination, nous impose une vision étroite des interactions dans la nature...)

 Exemple d’interactions négatives : Quand des colonies d'abeilles mellifères sont mal traitées et donc mal en point, elles peuvent transmettre des maladies à certaines espèces de pollinisateurs. (L'inconséquence de l'élevage intensif va au-delà de ce qu'on peut imaginer, là aussi...)

 Bien sûr, quand les ressources se font rares, tout le monde en pâti ; même si certains s'en sortent mieux pendant un temps seulement, car quand les chaines trophiques partent en lambeaux, toutes les espèces finissent par être impactées directement.

Pourquoi 60 % de la biodiversité a déjà foutu le camp ?!...

Chercher des relations de concurrence là-dedans, me parait hallucinant...

Mieux vaut s’atteler joyeusement à observer et à recenser les habitats, les ressources et les espèces, pour faire repartir l'ensemble des interactions !

 "Petit manuel d’apiculture douce en ruche Warré » Auteurs: Yves Robert et Aurélie Jeannette (photographie), éditions Terre Vivante dans la collection: Facile et Bio 2019. https://www.youtube.com/watch?v=MzSEKLyLuUU

 

 
Auto-construction, aménagement et personnalisation de ses ruches
Cliché Aurélie Jeannette

Auto-construction, aménagement et personnalisation de ses ruches
avec Yves Robert et Sylvain Dornier

Samedi et dimanche 6 et 7 mars 2021 (arrivée le vendredi soir) avec Hébergement et repas ( à payer séparément ) Ecolieu O Saveurs de L’Instant 71500 Saint-Usuge (Arrivée le vendredi soir)

Samedi et dimanche 25 et 26 septembre 2021 (arrivée le vendredi soir) avec Hébergement et repas ( à payer séparément ) Ecolieu O Saveurs de L’Instant 71500 Saint-Usuge (Arrivée le vendredi soir)

Ce stage s’adressant autant aux débutants qu’à celles et ceux qui une déjà une première pratique de l’apiculture.

Nous contacter pour nous préciser votre projet d’autoconstruction de ruches Warré, Dadant ou encore ruche de biodiversité en bois.

Une partie du stage consiste, en salle, à finaliser votre projet avec l’aide des apiculteurs qui encadrent et établir les étapes de votre réalisation, durant les deux journées.

 

Photo: Aurélie Jeannette

 
Notions avancées d'apiculture Bio
Vign_DSC01946_r

Samedi 19 et dimanche 20 juin 2021 Ô saveurs de l’Instant

 

Ce stage apportera des éléments avancés sur l'apiculture Bio sur deux aspects :

- la conduite douce des abeilles (première journée),

- les produits de la ruche (deuxième journée).

 

La journée conduite douce de ruche abordera, principalement :

- Des aspects techniques du matériel favorisant le confort d'habitat des abeilles et le confort de travail de l'apiculteur,

- L'élevage en fécondation naturelle, favorisant la préservation de l'adaptation locale de la race d'abeilles, la limitation du développement du varroa et les techniques pour constituer des essaims, en ruches à cadres ou en ruches divisibles,

- Le rythme et les méthodes de récoltes et, le cas échéant, de nourrissement, et la préparation à la mise en hivernage,

- L'évaluation des problèmes liés aux perturbations des écosystèmes et du climat.

 

La journée sur produits de la ruche abordera :

- L'extraction des miels, leur identification, leur cristallisation et leur conservation,

- La production de cire par les abeilles en ruches Dadant et en ruches Warré, le travail de la cire et les usages apicoles,

- La récolte, la conservation et l'usage du pollen et de la propolis,

- Un panorama des produits et usages dérivés des productions de la ruches (miel, pollen, propolis, cire...), hors gelée royale.

Mode de participation : Réservation: 0687149066
180 € pour le week-end 
260 € pour un couple (Possibilité de paiement en deux fois 

A l'écolieu O Saveur de l'instant: Hébergement  et repas ( à payer séparément ) Arrivée la veille au soir

Préalable: avoir effectué un stage d’initiation ou avoir pratiqué l'apiculture

Si vous ne pouvez pas disposer d'une tenue d'apiculture, nous en mettons à disposition quelques tenues.

Réservez dés maintenant, les places sont limitées.

Petit manuel d’apiculture douce en ruche Warré
Vign_couverture_initiale

Prenez soin des abeilles  
https://www.youtube.com/watch?v=MzSEKLyLuUU

S’intéresser aux abeilles est une façon de se rapprocher de la nature. Adopter la ruche Warré permet de mieux tendre l’oreille vers ce qu’elle a à nous dire.

Ce livre apporte une information complète et illustrée pour débuter dans la conduite de ruche Warré. Tous les sujets sont traités avec pédagogie, précision… et bienveillance. Un guide pour ce lancer facilement!

-     

Saison 2021

Ruche Warré peuplée : 330 € *

 La ruche peuplée comprend :

-        un essaim avec une reine de 2021 sur une hausse minimum (soit 8 cadres minimum), 1 plancher grillagé, 2 éléments, 1 couvre-cadres, 1 toit métallique

Essaim Warré de saison: 180 € * 

 Essaim sur 8 cadres Warré minimum avec une reine de 2021.

Colonie Dadant sortie d'hivernage: 280 € *

Essaim sur 5 cadres Dadant minimum , reine de 2020

Essaim Dadant de saison: 180 € *

 Essaim sur 5 cadres Dadant minimum.

 Le développement de nos essaims est contrôlé pendant au moins un mois avant leur livraison.

Les colonies hivernées peuvent produire dans la saison.

Les essaims de la saison ne sont pas destinés à produire du miel cette année. Ils sont destinés à être hivernés pour former de belles colonies à la saison suivante.

Nous vous proposerons une date fin mai/début juin, en fin d'après-midi, pour venir chercher votre ruche peuplée ou votre essaim

Réservation: yvrobert2000@yahoo.fr

* Versement d'un acompte de 40 % à la commande

Stage initiation à l'apiculture en images
Remerciements à tous les stagiaires de mai
vign3_DSC03247-r

vign3_P1120700-r

vign3_DSC03256-r

vign3_P1120733-r
Remerciements à Denis pour les photos
vign3_DSC03267-r

vign3_P1120743-r
Remerciements à tous les stagiaires de juin
vign3_DSC03390
 
Stage arboriculture et biodiversité
fruits

Ce cycle d’ateliers Arboriculture et biodiversité comprend plusieurs cessions qui se déroulent durant la saison : 

-La taille d'automne: 10 octobre 2020

Formations pratiques réalisées en situation dans un verger. Réservez dés maintenant, les places sont limitées.

Mode de participation : 0687149066  info@culturenature71.com 

80 € la journée - 120 € pour un couple. Repas tiré du sac.

Votre règlement par chèque est à libeller à l'ordre de Yves Robert L'Envol à notre adresse: 3c rue du lieutenant Bonnet 71240 Sennecey-le-Grand. 

 
Il est encore temps de planter des arbres
Vign_DSC06360
Entreprendre le mouvement inverse qui a fait disparaitre les arbres de notre paysage. Ils constituent la principale clé de voute de notre résilience future dans l’épisode de dérèglement climatique qui s’ouvre et s’annonce âpre.

 

Entreprendre le mouvement inverse qui a fait disparaitre les arbres de notre paysage

Les arbres sont nos amis ; des amis protecteurs, qui nous considèrent avec bienveillance du haut de leur sagesse millénaire.

Les arbres, profondément enracinés dans le sol, dont la toison de verdure par à la conquête du ciel sont les artisans de nos sols fertiles. Et, les maitres d’œuvre de la qualité de l’air que nous respirons -en absorbant le C02 en très grande quantité et la douceur du climat – en participant majoritairement au maintien du cycle de l’eau sur les territoires immergés où nous habitons.

Nous avons besoin d’eux. Ils constituent la principale clé de voute de notre résilience future dans l’épisode de dérèglement climatique où notre civilisation immature nous a embarqués… Pour de longues décennies ; et, qui sait même des siècles.

Raisonnablement nous ne ferons pas sans eux.

Personnellement, ils me manquent dans nos paysages, au coin de nos habitation, où les véhicules à moteurs les sont délogés. Nous allons devoir faire le mouvement inverse : déloger les véhicules à moteur pour faire à nouveau place aux arbres.

 A la ville et à la campagne

La reforestation est plus qu’à l’ordre du jour !

En ville, elle est l’alternative à la prolifération des climatisations dont l’air chaud rejeté et la consommation supplémentaire d’énergie vont accentuer le problème du dérèglement climatique. Une politique du pire, dont il va falloir que nous nous passions définitivement.

La reforestation urbaine est le porte-drapeau de tout un mouvement de re végétalisation des lieux d’habitation, qui comporte de nombreuses variantes : végétalisation des façades, des terrasses, déprise du macadam pour la re végétation des sols, etc…

A la campagne, où les possibilités sont immenses, le mouvement n’est pourtant guère en avance…

La remise en cause du fameux « modèle agricole » destructif est à peine amorcée.

 C’est souvent en francs-tireurs, que des paysans-maraichers-éleveurs en polyculture, des agroforestiers et des pionniers qui viennent revivre au sein même de la nature, s’installent sous le regard hostile de celles et ceux qui voient leur dépendance au confort consumériste montré du doigt.

 Avec un peu d’imagination, nous avons le choix

Si nous plantons des arbres, parmi d’autres engagements humains et écologiques, c’est parce que nous aimons vivre ; je dirais même bien vivre !

Les arbres que nous plantons aujourd’hui nous le rendrons bien dans quelques temps. Le « retour sur investissement » est le meilleur du marché.

La meilleure marche en avant est celle du vivant, comme cela a été de tout temps – mais encore plus aujourd’hui.

Cela ne coute rien, car vous pouvez attendre que les graines germes toutes seules. Il ne faut pas beaucoup de matériel, peu d’énergie et un tout petit peu de savoir-faire, que l’on peu glaner dans notre voisinage.

La saison hivernale s’y prête : il est encore temps de planter des arbres !

 
Un verger sauvage productif

vign3_Peches_de_vigne_arbre

vign3_Peches_de_vigne

vign3_Framboisiers

vign3_Petits_fruits_rouges

vign3_Nichoir_Abeilles_soliotaires_avril

vign3_Poires_Williams

vign3_Le_coin_sauvage

vign3_Verger_rucher_ecole_du_Clos_du_Chene
Votre projet de créeation d'un verger
Vign_Verger_rucher_ecole_du_Clos_du_Chene

Vergers de sauvegarde 2017

Le Conseil régional a lancé un appel à projet sur les vergers conservatoires destiné à préserver les variétés fruitières locales. L'objectif est de protéger la richesse et l'identité de notre région et de lutter contre la disparition des vergers traditionnels. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 15 mai 2017.

Présentation

Dossier de candidature

 
Quelques étapes de notre parcours

            2019: Publication du "Petit manuel d'apiculture douce" Terre Vivante Collection Facile et Bio https://www.youtube.com/watch?v=MzSEKLyLuUU

            2016: Poursuite d'une collaboration soutenue avec Delphine Rousseau: lectures d'arbres, stages co-animés 

2015: Nouveau programme de formation ouvert au grand public

2014: Intervention au Forum Agro Bio Alimentaire en Région parisienne.

Partenariat avec MA Damaye de Phytoconsulting: Blog Ecologie et Alimentation

2013: Intervention au Lycée horticole et du Paysage de Tournus auprès de l'équipe d'encadrement et éducative

Agrément VIVEA pour la formation proposée aux chefs d'exploitation agricole: Agir en faveur des ressources indispensables à la santé des abeilles

2012: Premières portes ouvertes aux parrains et marraines Un Toit pour les Abeilles

La presse locale nous ouvre ses colonnes: l'hebdomadaire L'exploitant agricole de Saône-et-Loire (portrait intitulé "Une passion à partager" dans la rubrique Oxygène) et le Journal de Saône et Loire (double page sur le parrainage de ruches)

 2011: Création du Verger Conservatoire de variétés anciennes de fruitiers:  Le Clos du Chêne

 
Je suis auteur ou rédacteur dans les revues et blogs
 
Les parrains de ruches restent fidèles
Installation du rucher du Lycée horticole et du Paysage de Tournus
Nos animations et stands
 
Parrainage Oropolis (Merck Médication Familiale)
 
Contact

Yves Robert

Formateur en Agroécologie

06.87.14.90.66

info@culturenature71.com

 
Vign_DSC00570-r
 
 
Interview Terre Vivante
Auteurs

Chantal Jacquot et Yves Robert

Apiculture, agroécologie et formation

0687149066 info@culturenature71.com

 
Organiser votre séjour
Vign_dsc00251_redim
www.ot-senneceylegrand.com


Découvrez un patrimoine naturel et rural particulièrement riche.

 
 
Agroforesterie en viticulture

VENDREDI 2 OCTOBRE 2020 - LES RICEYS – AOC CHAMPAGNE

L’Agroforesterie en France, et aux Riceys ?

Fabien Balaguer, Directeur de l’Association Française d’Agroforesterie (AFAF)

Présentation des différents usages de l’eau sur la commune des Riceys

Daniel Dermy, Vice-Président de l’association AQUAE

Comment engager la transition agroécologique sur le terroir des Riceys ?

Delphine Rousseau, Directrice de l’association APC

La ruche comme indicateur dans la démarche agroécologique, et application sur le terroir des Riceys

Yves ROBERT, auteur, formateur et apiculteur

Des pratiques pour favoriser la production de biodiversité à commencer par celle des sols

Sébastien Manteau, conseiller et formateur en agroécologie chez Alternativity

Une alternative aux herbicides et au travail du sol en viticulture

Jérôme Courgey, Président d’APC

  Association Arbre et Paysage en Champagne 81 rue Dom Pérignon 51160 Hautvillers

   jeromecourgey@gmail.com        www.ap-champagne.fr

Accueil des media
Caméra de FR3 Bourgogne
 
Direct France 3 Un toit pour les abeilles
Direct France 3 décourverte des abeilles
 
Partenaires

 Arboriculture et biodiversité

Delphine Rousseau

"Coordinatrice d'élans nourriciers"

Agroforesterie, expertise de l'arbre

 

Nutrition et santé

Marie-Astrid Damaye

 «Comment rester en bonne santé dans le monde actuel?»

Phytothérapie et Homéopathie

 

Connexion et résonance

"un univers relaxant en harmonie avec la nature et les sons"

Musicothérapie et connexion avec la nature

 
Culturenature71 est membre du mouvement Colibris
http://colibris.ning.com/profile/YvesRobert
www.colibris-lemouvement.org/
Vign_COLIBRIS
Verger du Clos du Chêne
Verger de variétés anciennes
préservation de la biodiversité


Voir rubrique Arboriculture
Vign_crb_logoquadri
Nos engagements

Produire et former dans le respect de la Nature... et des Etres humains:

  • apiculture: ruche Warré, ruchers fixes, dans un mode de conduite naturel en vue d'obtention du label Bio
  • en arboriculture: sauvegarde des vergers traditionnels, plantations de variétés anciennes locales
  • dans les formations et stages: initiations faites au sein même de leur domaine agricole, dans un environnement rural.

Unissant leur enthousiasme et leurs compétences, Chantal Jacquot, apicultrice, et Yves Robert, formateur, ont développé en quelques années une agriculture en accord avec la protection de la nature (collaboration avec Natura 2000) et proposent des formations en situation dans leur domaine agricole. Leur modèle économique est fondé sur le développement durable (empreinte carbone minimale, emballage recyclable, production d’énergie renouvelable)  C'est en collaborant avec la nature, qu'elle peut nous offrir ce qu'elle a de meilleure.

L’activité de formation est développée au sein de l’ENVOL à DIJON, depuis 10 ans acteur de l’Economie Sociale et Solidaire en Bourgogne

 
Vign_dsc00094-r
 
Vign_dsc00640-r
 
Vign_dsc00655-r
Chantal Jacquot et Yves Robert © 2011-2014
Créer un site avec WebSelf